AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 walk my way mrs all american. (ft roos & gale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: walk my way mrs all american. (ft roos & gale) Mer 5 Aoû - 3:07



ROONALE
i'll show you why you're not gonna walk away

Ce soir promettait d'être assez excitant. Les raisons étaient telles qu'un mini-concert était prévu ce soir à Los Angeles, ce qui réunirait pas mal de célébrités, et j'étais donc en avance impatient de monter sur scène. J'adorais ce que je faisais, encore plus le partager avec les fans, et les genres de festivals permettaient de rencontrer d'autres artistes qui étaient dans le même domaine et c'était toujours bon de recevoir des conseils de leur part quand on les croisait en coulisses. Cependant, avant de se rendre sur place, Gale et moi avions dû faire un détour dans un studio, studio qui ne nous était d'ailleurs pas inconnu puisque c'était là où l'émission de Roos était enregistrée, et autant dire que ça n'avait pas l'air de réjouir Gale qui était déjà en train de râler et marmonner entre ses dents dans la voiture sur le trajet. Et pour dire, on connaissait bien la jeune blonde qui faisait fureur dans le pays, qui était célèbre pour ses mots poignants et qui ne connaissait pas la définition du mot "diplomatie". Je savais comment elle était, encore plus personnellement, puisque c'était ma "copine". Du moins, c'était censé l'être, mais ce n'est pas aussi facile que ça. Gale avait toujours été opposé à cette relation et ne peinait pas à me le faire savoir d'ailleurs, ce qui me vexait énormément. Je redoutais l'interview, même si je ne voulais pas le faire transparaître, j'avais réellement peur qu'elle fasse des allusions au fait que mon contrat m'empêcher formellement de me montrer publiquement en compagnie du fille, et je savais que si elle voulait me faire réagir, elle n'oserait pas à poser les questions qui fâchent. Je pouvais m'attendre à tout avec Roos. Arrivés sur place, pendant que l'équipe préparait encore le studio où la caméra tournerait dans une dizaine de minutes, Gale et moi étions obligés de passer par la case maquillage et coiffure, bien que j'aie une sainte horreur qu'on touche à mes cheveux, je devais me laisser faire. Encore aucune trace de Roos; elle devait sûrement encore se préparer. Tant mieux, moins je la voyais mieux je me portais, puisque l'atmosphère serait certainement assez glaciale. Évidemment, parlé trop vite: au moment de sortir de notre loge, qui voilà, Roos. Le malaise. Je ne savais même pas comment réagir, l'embrasser ? Ou juste un bonjour verbal suffisait. « Oh, Roos. » Je restais immobile, de marbre. C'est à peine si mes lèvres avaient pu bouger pour décocher un mot. Je me laissais beaucoup trop intimider pour pas grand-chose, mais en même temps la situation dans laquelle j'étais n'était pas des meilleures.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≡ roos le poulpe.

Roos Dashwood
.
≡ pseudo/prénom : vanity / léa
≡ avatar : chloe moretz
≡ credits : scentless apprentice. (avatar), tumblr (gif)
≡ membre depuis : 01/08/2015
≡ messagerie : 191
≡ étoiles : 182
≡ âge : twenty-one y.o
≡ profession : journaliste télévisée
≡ statut : c'est compliqué
≡ presse à scandale : surnommée america's sweetheart, adulée pour son sarcasme, image bien soignée, millimétrée

MessageSujet: Re: walk my way mrs all american. (ft roos & gale) Mer 5 Aoû - 19:32



ROONALE  
i'll show you why you're not gonna walk away

Elle passa nerveusement une main dans ses cheveux blonds et soupira. Habituellement, elle était si confiante, si à l'aise avec son personnage et son image, mais, aujourd'hui la situation était en tous points différente. Roos Blue n'avait pas un inconnu en face d'elle, elle avait l'homme du quel elle tombait amoureuse. Chaque question pouvait provoquer des répercutions pour leur avenir commun. La jolie blonde de vingt et un ans secoua la tête brusquement et ferma les yeux. Depuis quand était-elle si paniquée ? Elle voulait lui en vouloir, à lui, à Noë. Elle voulait le haïr de vouloir la cacher, elle ne voulait pas être secondée au deuxième plan. Pourtant, elle ne pouvait pas lui en vouloir, parce qu'elle était qu'une gamine stupidement amoureuse de l'interdit. Il était le seul qu'elle ne pouvait avoir et il était le seul qu'elle voulait. Même son cœur en guimauve battait pour se rebeller, elle ne faisait rien correctement avec lui. Roos avait cette habitude auto-destructrice, elle ne laissait personne entrer. Mais Noë était différent, il avait vu le bon en elle et elle aimait croire qu'il l'aimait autant que elle l'aimait.

Elle apporta sa tasse de thé à ses lèvres, le liquide lui brûla la gorge mais elle ne broncha pas, affichant une expression faussement neutre. Elle savait feindre la neutralité mieux que quiconque, mais si on l'observait de plus prêt, si on cherchait plus loin, ses yeux bleus si délicats brillaient d'une lueur paniquée. Elle serraient les dents, se répétant en boucle de ne pas péter les plombs. Les journées étaient de plus en plus catastrophiques, les jours paraissaient interminables, le monde entier semblait lui rire au visage, se moquant de son désespoir. C'est vrai, elle ne savait pas aimer. Tout ce qu'elle touchait se brisait sous ses doigts délicats, tous les sourires qu'elle affichaient étaient empreints d'une cruelle acerbité. Noë était son point faible et sa meilleure partie à la fois, avec lui, elle était elle, juste elle, pas Roos Blue Dashwood l'impitoyable journaliste.

Elle finit sa tasse, c'était la tasse de la chance comme elle se plaisait à l'appeler. Roos avait ses habitudes avant de monter sur le plateau. Rien n'était scripté avec elle, elle savait juste vers où diriger ses questions et répondre aux attentes du publique. Debout devant le grand miroir de sa loge, elle contemplait le reflet traître qu celui-ci renvoyait. Elle voyait une femme, pas la gamine qu'elle était à l'intérieur. Ses cheveux étaient sagement coiffés, ils tombaient gracieusement sur ses épaules. La robe rubis qui la recouvrait ne faisait que renforcer l'image de guerrière qu'elle portait à la perfection. Rien n'était laissé de côté, elle paraissait sauvagement dangereuse, animale, féline. Mais, à l'intérieur, c'était une autre mélodie que son cœur jouait. Celui-ci battait la chamade, elle n'avait pas vu Noë depuis des semaines et rien qu'à la pensée de son sourire, l'organe vital de Roos s'emballait ridiculement. Quelle sotte elle faisait.

Elle ferma ses grands yeux saphirs un instant, expirant profondément et lorsque ceux-ci s'ouvrèrent à nouveau, l'adolescente amoureuse était partie. Le costume était revêtu, le jeu commençai. Elle actionna la poignée, prévoyant de rejoindre Ashley, son assistante au plus vite, d'éviter Noë ou même Gale. Sa motivation à feindre le contrôle tomba alors que ses orbes bleues croisèrent celles du jeune chanteur. "Oh, Roos" Elle voulait courir vers lui, sentir sa peau et sa chaleur, croiser son regard et y voir le reflet de ses propres sentiments, mais, Roos était Roos et sa fierté la tenait pour captive. "Noë" Son nom était sorti de sa bouche comme un murmure, un appel à l'aide, une plainte. Elle espérait qu'il comprendrait, qu'il savait ce qu'elle allait faire. Elle voulait qu'il comprenne. Ses longues jambes découvertes se mirent à fonctionner, elle marcha dans sa direction, ses yeux braqués sur ceux de l'homme en face d'elle. Elle serra les mâchoires alors qu'elle le contournait, le frôlant au passage. Oui, elle fuyait, elle foutait le camps. Elle voulait trouver quelqu'un, fuir loin de lui et de ses sentiments, même Gale ferrait l'affaire. Elle préférait être une garce qu'être avec Noë, parce que au final la haine était bien plus facile à ressentir que l'amour.   



couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

walk my way mrs all american. (ft roos & gale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» National Congress and Convention of Haitian-American
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» Episode 1 - American Beauty
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LOS ANGELES :: NORTH L.A. :: STUDIO CITY-